Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Avec maximilien Kolbe

Saint Maximilien KOLBE(1894 – 1941)

 

Tout le monde connaît l’histoire de ce prêtre franciscain polonais, interné au camp d’Auschwitz parce qu’il aidait des réfugiés polonais, juifs ou catholiques. Lorsque les bourreaux du camp sélectionnent 10 hommes qu’ils condamnent à mourir de faim dans un cachot, frère Maximilien s’offre pour prendre la place de l’un d’eux, père de famille, qui suppliait de l’épargner. Il mourra le dernier, après avoir soutenu et aidé à prier ses co-détenus. On le fête le 14 août.

 

Sa grande dévotion pour la Vierge Marie dans son Immaculée Conception explique qu’un centre lui soit consacré à Lourdes. On rappellera que le pape a choisi la fête de l’Immaculée Conception pour ouvrir l’année sainte de la Miséricorde : « Après qu’Adam et Eve eurent péché, Dieu n’a pas voulu que l’humanité demeure seule et en proie au mal. C’est pourquoi Marie a été pensée et voulue sainte et immaculée dans l’amour (cf. Ep 1, 4), pour qu’elle devienne la Mère du Rédempteur de l’homme. Face à la gravité du péché, Dieu répond par la plénitude du pardon. La miséricorde sera toujours plus grande que le péché, et nul ne peut imposer une limite à l’amour de Dieu qui pardonne. (Bulle d’indiction §3)

Article publié par emmanuel canart • Publié Mardi 13 octobre 2015 • 772 visites

Haut de page