Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

En allant à Rome !

Nous étions 29 diocésains de Cambrai à vivre l’ouverture du jubilé extraordinaire de la miséricorde à Rome, du 7 au 11 décembre 2015. A travers tous les lieux que nous avons visités et dans lesquels nous avons prié, c’est notre foi que nous avons revisi

Nous étions 29 diocésains de Cambrai à vivre l’ouverture du jubilé extraordinaire de la miséricorde à Rome, du 7 au 11 décembre 2015.

3 Au pied de St Francois d'Assise 3 Au pied de St Francois d'Assise  

A travers tous les lieux que nous avons visités  et dans lesquels nous avons prié, c’est notre foi que nous avons revisitée et  revivifiée.   

 

Priant en communion avec les premiers chrétiens aux catacombes Saint Calixte.

Rendant  grâce au Seigneur pour le concile Vatican II, en cette fin d’année anniversaire,  en la basilique Saint Paul Hors les murs.

Vivant une expérience extraordinaire d’Eglise universelle : deux cents mille personnes réunies sur la place Saint Pierre de Rome pour assister à l’ouverture de cette année sainte avec un magnifique  clin d’œil du Seigneur que l’on pourrait qualifier de « clin Dieu. » Quand le pape François a  proclamé l’ouverture de l’année  sainte et quand il a ouvert la porte sainte. Le ciel s’est éclairci et le soleil a rayonné jusqu’au moment où lui et le  Pape émérite Benoit XVI ont passé cette porte. Temps béni qui nous a permis de passer la porte sainte de la basilique Saint Pierre de Rome, (pour nous-mêmes ou pour ceux qui ne pourront pas passer de portes saintes)  où chacun a pu demander une grâce particulière. L’occasion également prier et méditer sur notre vocation baptismale au baptistère de Saint Jean du Latran. Mais ce pèlerinage se poursuit dans l’ordinaire de nos vies qu’il « stimule notre conversion : en passant la Porte Sainte, nous nous laisserons embrasser par la miséricorde de Dieu, et nous nous engagerons à être miséricordieux avec les autres comme le Père l’est avec nous. »[i]

 

Père Jean CARNELET.

 


[i] Misericordiae Vultus BULLE D'INDICTION DU JUBILÉ EXTRAORDINAIRE DE LA MISÉRICORDE.

 

2 Apres la messe d'ouverture du Jubile 2 Apres la messe d'ouverture du Jubile  

Pèlerinage à Rome pour l’ouverture de l’Année Sainte extraordinaire … Jubilé de la Miséricorde.

 

Effervescence en ce lundi 7 décembre sur le parking de la maison du diocèse à Raismes : il est 4h30 et 25 pèlerins montent dans le car qui nous emmènera à l’aéroport Charles de Gaulle puis direction Rome. Arrêt à Cambrai pour prendre 3 autres pèlerins et 2 heures plus tard arrivée à Roissy où nous faisons la connaissance d’Anne Marie venue de Mexico.

Après 2 heures de vol nous voici arrivés dans la ville éternelle.
Voici en quelques lignes les temps forts de ce pèlerinage de foi :

 

 

  • Visite des catacombes de Saint Calixte, cimetières souterrains de l’époque chrétienne en usage dès le IIème siècle.
  • Messe d’ouverture du pèlerinage à la Basilique-Saint-Paul-hors-les-murs, nous faisons mémoire de la clôture du Concile de Vatican II et nous nous recueillons devant la tombe de l’ « apôtre des Gentils ».
  • Le Pretres&Diacres Pretres&Diacres  lendemain, mardi 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception, nous participons, place St Pierre, à la messe d’ouverture de l’Année Sainte et assistons à l’ouverture de la Porte Sainte. Grand moment d’émotion au moment de l’accolade donnée par François à Benoit XVI et clin d’œil du ciel jusqu’alors couvert et qui laisse passer le soleil au moment même de l’ouverture de la Porte.
  • L’après-midi nous sommes appelés à la conversion en faisant mémoire de notre baptême à la basilique de St Jean-de-Latran et son baptistère, et de notre rédemption en vénérant les reliques de la Sainte Croix et de la Passion en la basilique Sainte-Croix-de-Jérusalem.
  • Le mercredi fut le jour de l’audience papale et nous avons eu la chance de voir le Saint-Père passer à quelques mètres de nous. Au cours de son allocution il nous a rappelé le pourquoi du Jubilé de la Miséricorde : « C’est parce que l’Eglise en a besoin ! »
  • Les paroles de François nous avaient bien préparés à la réconciliation avec Dieu que nous avons pu vivre l’après-midi en l’église Ste Marie in Trastevere puis nous avons célébré l’eucharistie en l’église Ste Cécile où nous avons fait retentir un vibrant « Nous chanterons pour toi Seigneur… » .
  • Le lendemain jeudi fut pour nous l’occasion de passer la Porte-Sainte de la basilique St Pierre avant d’aller célébrer l’eucharistie sur l’autel où repose St Jean XXIII.
  • L’après-midi nous avons fait un parcours autour de la miséricorde dans la Rome baroque et notamment l’église Santo Spirito in Sassia où sont vénérées les reliques de martyrs du XXème siècle, l’église Ste 1 En route vers St Pierre 1 En route vers St Pierre  Agnès, l’église St Ignace et St Louis des Français où nous avons eu la joie d’embrasser Matthieu Bobin, jeune prêtre de notre diocèse en étude à Rome.
  • Entre temps nous avons, bien sûr, pu déguster une bonne glace et admirer la fontaine de Trévi avant de regag

     

    ner notre hébergement chez les sœurs ursulines.
  • Nous avons clôturé notre pèlerinage par une messe célébrée en la basilique Sainte-Marie-Majeure  au cours de laquelle le père Merville nous a invités par Marie à entrer dans l’Alliance avec le Christ.

 

Merci aux Pères Descarpentries et Carnelet de nous avoir guidés spirituellement tout au long de ce pèlerinage qui nous a fait entrer de manière toute particulière dans cette Année Sainte du Jubilé de la Miséricorde.

                                                                                                                      Eric Hautcoeur

 

 

Article publié par emmanuel canart • Publié Mercredi 16 décembre 2015 • 1330 visites

Haut de page